Délibération du passé

8 août 1791 :
“Un orage formidable et désastreux a provoqué une prodigieuse abondance d’eau se précipitant des montagnes voisines”.
Le Conseil demande une indemnisation afin de pouvoir secourir les sinistrés.
Dimanche 7 octobre 1792 :
Les membres du Conseil Municipal ont “tous fait serment d’être fidèle à la Nation, de maintenir la liberté et l’égalité ou de mourir à leur poste.”

 

1851 :
Reconstruction des ponts sur la Cléry, route de Chuelles.

1854 :
Démolition du porche de l’église, vente des matériaux et utilisation du produit de la vente pour effectuer les travaux nécessaires à l’église.

1855 :
Taxe sur les chiens :
Chien d’agrément ou de chasse : 2 francs
Chien de garde : 1 franc

1859 :
Adresse de félicitation votée par le Conseil à leurs Majestés l’Empereur, l’Impératrice et le Prince Impérial au sujet de la glorieuse guerre d’Italie et de l’heureuse conclusion de la paix.

 

1860 :
Le Maire jure obéissance à la constitution et fidélité à l’Empereur.

 

1879 :
Le Conseil décide de construire un groupe scolaire route de Courtenay (47 564,75 francs).

1880 :
Le Conseil décide de fêter le 14 juillet le dimanche 18 juillet.

3 mars 1907 :
Vote d’une taxe de 1,50 franc par vélocipède

4 décembre 1907 :
Avis favorable à la demande de Monsieur J. pour l’obtention d’une bourse en faveur de son fils Jules, élève à l’Institut National Agronomique.

1908 :
Agrandissement et couverture du lavoir existant (2 249,25 francs).

1916 :
Indemnité de chaussures de 25 francs accordé au garde-champêtre en raison du srcroit de travail causé par la guerre.

1919 :
Augmentation de l’indemnité au porteur de télégrammes.

 

1920 :
Le Conseil rejette la demande de M. le facteur-receveur relative à la fermeture du bureau de poste la journée du dimanche et demande le maintien de la distribution du dimanche.

 

1922 :
Le Conseil autorise la signature du marché pour l’érection d’un monument élevé à la mémoire des enfants de Chantecoq morts au champ d’honneur (5 991 francs). Montant de la souscription publique : 5 193,70 francs.

 

1924 :
Décision de l’électrification de la commune (16 400 francs).

 

1925 :
La vitesse des automobilistes est limitée dans l’agglomération à :
10 km/h (PTC supérieur à 3 000 kg)
20 km/h (PTC inférieur à 3 000 kg)